Les meilleures opportunités d'investissement dans les domaines des matières premières et des technologies.

L’augmentation du prix de pétrole: une aubaine pour notre sélection d’actions

Cher investisseur,

Le plus interpellant ces derniers temps a été le prix du pétrole qui a surmonté l’obstacle Covid.

Le graphique ci-dessus, montre clairement que le prix du pétrole a franchi la barre de résistance la semaine dernière et qu’il flirte maintenant avec les 70 dollars US par baril.

Il y a à peine un an, on pouvait obtenir du pétrole brut à bas prix auprès des producteurs américains.

Certains investisseurs se souviennent de l'agitation : En raison de la baisse brutale de la demande de pétrole dû à l’effet COVID, les producteurs ont dû trouver des solutions pour stocker leur pétrole là où c’était possible.

On a même pu observer une importante flotte de pétroliers amarrée au large du Golfe du Mexique pour stocker le pétrole excédentaire qui a fini par inonder le marché.

A un certain moment, le prix est tombé à 0 dollar US et a même été ponctuellement négatif.

Nous n'avons jamais vu un tel phénomène, qui plus est, pour la denrée la plus importante de la planète.

12 mois plus tard, nous sommes à plus de 70 dollars au-dessus du plancher. Un revirement impressionnant.

Etrangement, les investisseurs n’y prêtent guère attention et ne s’aperçoivent pas de ce qui se passe.

Le pétrole est une fois de plus à la veille d'une trajectoire extraordinaire.

Notre expérience passée, concernant le prix du pétrole, nous a appris que la situation peut soudainement aller très vite lorsqu'il y a un break-out... à la fois à la baisse mais surtout à la hausse.

L’épisode actuel n'est pas nouveau. Nous avons déjà assisté à de telles configurations et en particulier lors de la période 2006/2007 ou le prix du pétrole était sorti d'une phase difficile. Cf le graphique ci-dessous :

Le prix du pétrole était passé brutalement sous la barre des 50 dollars le baril juste après le début de l'année. Puis, dans les mois qui ont suivi, le prix a continué à augmenter jusqu'à la rupture historique de l'automne 2007.

Le niveau critique était alors à 80 dollars. Comparable aux 70 dollars d'aujourd'hui.

On voit que la flambée du pétrole s’est traduite dans les mois suivants par un prix qui a grimpé en flèche jusqu'à l'été 2008, culminant à près de 150 dollars US le baril.

Nous soupçonnons fortement - d'autant que tous nos indicateurs sont au "vert" - que le prix du pétrole pourrait connaître un fort mouvement haussier dans les mois à venir.

Un premier pallier vers les 100 USD nous parait probable.

Cela est justifié entre-autre par une demande qui actuellement remonte fortement suite à la réouverture des économies au niveau mondial. De plus, les stocks de pétrole se réduisent à grande vitesse.

A nouveau, le problème de la pénurie de pétrole se situe aux États-Unis car leur production est trop faible au vu de la demande croissante.

Avant le COVID, les États-Unis produisaient plus de 13 millions de barils/ jour. Aujourd'hui, leur production atteint difficilement les 11 millions de barils. Ce n'est pas suffisant pour faire face à la demande.

La grande question est donc de savoir si les États-Unis seront en mesure de proposer une offre supplémentaire sachant que les producteurs pansent encore leurs plaies provoquées par la crise sanitaire. Il est à parier qu’ils n'augmenteront que très progressivement leur production.

L'OPEP ne souhaite pas non plus inonder le marché avec son pétrole et recherche plutôt un prix élevé. La hausse des prix dans les mois à venir sera plutôt bien accueillie car un afflux de dollars frais serait le bienvenu au Moyen-Orient.

Tous les signaux sont donc alignés pour que nous assistions à une évolution à la hausse du prix du pétrole.

Notre pronostic est que le prix se situera entre 100 et 150 dollars avant la fin de l’année !

Cependant, il est difficile de spéculer sur le prix du pétrole car il faut des connaissances en matière de négociation de contrats à terme et c’est un produit financier sophistiqué, à fort effet de levier, qui présente des risques importants.

Afin de profiter au maximum de l'explosion pétrolière à venir, il faut investir dans les bonnes actions du secteur.

Il ne s’agit pas forcément de grands producteurs connus mais plutôt d’acteurs secondaires qui voient un effet de levier supérieur sur leur bilan lorsque le prix du pétrole monte fortement.

Il ne s’agit pas seulement de petits producteurs, mais aussi de sociétés d'exploration à la recherche de nouvelles sources de pétrole.

Chez Smart Invest, nous nous projetons au-delà du secteur pétrolier : les actions pétrolières ne sont donc pas les seules considérées car lorsque le prix du pétrole augmente, le prix des autres matières premières concernés augmente également.

Il peut s’agir du gaz ou de l'uranium, mais aussi de substituts comme l'huile de palme. Si l’on pousse plus loin, nous savons que lorsque le prix du pétrole augmente, les alternatives énergétiques redeviennent intéressantes : les métaux qui entrent dans la fabrication des cellules photovoltaïques, des éoliennes... prennent de la valeur !

Cuivre, zinc, aluminium...

Si nous analysons le contenu de nos rapports sur le secteur des Matières Premières, nous constatons que 80% des sociétés listées seront être positivement impactées par l’évolution positive du prix du pétrole.

Directement ou indirectement !

Le véritable thème est donc : l'énergie

Le graphique suivant en dit plus que mille mots...

Ce tableau présente un comparatif des matières premières par rapport au S&P 500 aux Etats Unis depuis 1921 !

Le graphique n'a jamais été aussi fortement orienté vers le bas aujourd’hui. Cela signifie que les actions de matières premières n'ont jamais été aussi bon marché au cours du siècle dernier qu’aujourd’hui.

Ce graphique est la base de notre analyse et de notre thèse sur l'énergie. Jamais auparavant les ressources les plus essentielles à nos vies n'ont été aussi bon marché qu'aujourd'hui.

Et ce, dans un contexte de taux d'intérêt réels négatifs et de création monétaire sans fin !

C’est donc le moment d’investir dans les Matières Premières, si vous ne l’avez pas déjà fait.

Activez votre abonnement pour accéder immédiatement à la liste des meilleures opportunités du secteur des matières premières qui vont profiter au maximum de la hausse du prix du pétrole.

S'abonner maintenant

A votre réussite

L’équipe de Smart Invest

Retour haut de page