Les meilleures opportunités d'investissement dans les domaines des matières premières et des technologies.

Profitez de l’augmentation de la masse monétaire pour faire de bonnes affaires en bourse !

Cher investisseur,

Il y a quelques jours nous avons lancé une nouvelle recommandation : l’achat d’une action crypto avec un très fort potentiel de profit. Découvrez cette action ici.

Depuis la récente correction des cryptos et des actions ‘crypto’ de ces dernières semaines, les investisseurs sont devenus frileux à l’égard du secteur.

C'est donc le meilleur moment pour acheter !

La viabilité du marché de la cryptographie est en lien direct avec la création monétaire des banques centrales mondiales, avec la Réserve Fédérale Américaine en tête.

Maintenant que celle-ci parle de réduire ses achats en bon du trésor, la crainte des investisseurs s'intensifie, et à juste titre !

Souvent, il suffit de regarder ce que la Réserve fédérale FAIT plutôt que d’écouter ce qu'elle DIT.

Analysons ce graphique :

Au cours des 4 derniers mois, le Trésor américain a émis plus de 1 000 milliards de dollars d'obligations. Soit 1.000.000.000.000 de dollars.

Si nous émettions 1 dollar par seconde, il nous faudrait 32 000 ans pour atteindre ce montant, et le Trésor américain le fait en 4 mois !

Des volumes impressionnants d'argent qui ne peuvent être financées que par ... la Réserve fédérale.

Au 18 mars 2020, le bilan de la Réserve fédérale comptait 4 700 milliards de dollars d'actifs, principalement des obligations du gouvernement américain (4 300 milliards de dollars).

À la date du 14 avril 2021, il y a eu une augmentation de 3 100 milliards de dollars, dont 2 200 milliards de dollars d'obligations d'État américain.

Un quasi-doublement en 1 an.

Pour information ... pendant la Grande Récession de 2007 - 2009, "seulement" 1 200 milliards de dollars d'actifs ont été achetés, soit la moitié de ce qui se passe actuellement.

La Réserve fédérale n'a d'autre choix que d'acheter des obligations américaines, sinon tout le système s'effondre.

Et lorsque nous regardons les perspectives de la dette des États-Unis, elles ne font qu'empirer.

Les dépenses sont supérieures aux recettes. Et les intérêts sur la dette existante continuent d'augmenter.

La Réserve fédérale n'a pas d'autre choix que de continuer à payer.

L'expansion économique à laquelle nous assistons actuellement est due en grande partie à la « générosité » des gouvernements qui distribuent de l'argent gratuitement pour "sauver" l’économie.

C'est un gros avantage à court terme, mais un énorme inconvénient à long terme.

L'argent gratuit est rapidement considéré par beaucoup comme un "droit acquis".

Le rapport sur l'emploi du gouvernement américain en juin en est la preuve : Plus de 22 millions d'emplois ont été détruits aux États-Unis en mars/avril 2020 en raison du premier confinement, et aujourd'hui, seulement un peu plus de 15 millions de ces emplois ont été récupérés.

Le déficit est donc de +/- 7 millions de personnes sans un emploi par rapport à il y a dix-huit mois.

Le "taux d'activité" (nombre de personnes actives) atteint ainsi un niveau historiquement bas.

Le salarié Américain ne peut pas ou ne veut pas retourner travailler et il continue d’être payé par le gouvernement américain.

Certains travailleurs gagnent même plus aujourd'hui en restant chez eux qu'ils n’en gagnaient il y a un an et demi en travaillant dur.

Conclusion ...

Les États-Unis vont avoir besoin de plus en plus d'argent pour faire fonctionner le système. Et seule la Réserve fédérale peut fournir à ce système suffisamment de liquidités.

« La planche à billets » continue de tourner, ce qui, à long terme reste très favorable au marché boursier.

Nous sommes d’avis que les corrections/fluctuations à court terme ne sont rien d'autre que de l’agitation ... et que les opportunités d’achat sont bien là!

Retour haut de page